Visite de la Manade Bec en Camargues

Nous étions 57 (adhérents et amis) en bus pour cette sortie de rentrée.
Nous arrivons dans la manade qui se trouve dans le Domaine de la Pinède près de Sylvéréal,
proche des Saintes Maries de la Mer.
Nous sommes accueillis par Mr Santos, responsable du site et organisateur de la journée.
Le « manadier » (le propriétaire de la manade) Gaétan Bec arrive pour cette promenade.
Cinq Gardians sont présents sur leurs chevaux. Celui de Mr Bec doit être attrapé car il
vadrouille parmi la manade.

Notre carriole, tirée par un tracteur, est sur place et dés l’arrivée du cheval de G. Bec, nous montons dessus.
Un des gardians nous explique l’organisation de cette matinée. Nous partons dans un enclos, un peu chahutés.
le terrain pas très stable avec de grands trous creusés par les taureaux que notre chauffeur Mr Santos doit éviter.
Dans l’enclos, les gardians viennent se présenter, ils rassemblent le troupeau et le dirigent vers le clos
de tri (« action d’arrambler »). Ensuite nous assistons à une démonstration de tri de taureaux, c’est-à-dire
qu’ils essaient de séparer des bêtes du troupeau. Ce n’est pas si simple car de plus des petits taureaux
de 2 mois à 5 mois ne veulent pas être séparés de leurs mères et sortent de l’enclos.
Nous aurions dû assister à la « Courséjade » (taureau au galop encadré par les gardians) et ce fût tout
un troupeau au galop qui a « gazé » (saut dans le canal et sortie sur l’autre berge). C’est très rare et nous sommes ravis.
Les gardians relâchent le troupeau et nous sommes ramenés sur notre carriole au mas.
Un groupe de 4 musiciens et une chanteuse nous accueille sous la loupio. Un apéritif nous est servi
avec  » brasucade », canapés de tapenade et brandade de Nîmes.
Nos gardians et G. Bec viennent nous rejoindre et nous apprennent que dans cette manade
il y a 20 gardians bénévoles, chacun a son cheval qui est hébergé à la manade. Chaque gardian
a un métier autre et répond à toute demande de prestation en provenance de la manade.
Il y a un seul salarié Mr Santos qui fait tout, l’organisation, le gardien de la manade, l’entretien…
Le seul revenu de cette manade, sont les journées organisées tel que la nôtre, la location du mas pour mariage, événement et location de villas et de gîtes sur la manade.
Il y a 200 taureaux et pour chaque bête 1 hectare et demi ; Les taureaux ne sont jamais tués.
Ils ne participent pas aux corridas. Ils participent à des jeux camarguais.
Nous nous séparons de nos amis gardians.
Notre déjeuner nous est alors servi toujours en musique avec Gardiane de taureaux et riz camarguais de Canavere. En déssert une délicieuse fougasse d’Aigues Mortes (maison Olmeda).
Vin rouge et rosé à volonté , mais nous sommes raisonnables.
Le temps est superbe et nous décidons que pour terminer cette journée, nous rentrons par Aigues-Mortes. Grâce à notre chauffeur Maurice qui nous laisse au pied des remparts, nous déambulons durant 1h dans cette magnifique ville.
Nous nous séparons à Mèze puis Pézenas mais cette journée nous permet d’envisager une
journée à Aigues-Mortes et les salins.

merci à Bernadette !